Bonjour !
Les groupes
Nos concerts 2017-2018
Les Villains en liberté
Répertoire
Contacts
Lumière et son
Plan du site
Pour les choristes



Association Les Villains de Massy
logo Villains

 

Lumière et son


 
Venez chanter
avec nous

 

Choix d'un équipement

     

    Les Villains ont choisi d'éclairer leurs concerts (2009) puis de sonoriser correctement leur piano numérique (2010).

    Cet éclairage, cette sonorisation permetent des concerts plus agréables pour les spectateurs et de meilleure qualité (les choristes entendent correctement le piano).

    Mais ces équipements ne s'installent pas facilement ; il faut impérativement former des équipes compétentes, ayant le sens de l'organisation, de la sécurité... Tout ceci ne s'improvise pas.

 [Haut de page] [Pour impression]

 

La lumière

     

    Nous souhaitons proposer des concerts plus agréables à nos spectateurs et amis. Il est ainsi souhaitable, dans cet esprit :

    • de pouvoir chanter alors que la salle est assombrie
    • d'éclairer les choristes pour être correctement vus par le public
    • d'éclairer nos partitions, en limitant les zones d'ombre.

    Ces lumières doivent pouvoir être installées même dans de petites églises, où la puissance disponible est faible. Nous avons choisi d'éclairer au moyen de projecteurs LED, commandés par une console DMX (nous ne sommes pas équipés pour se brancher sur une alimentation électrique en triphasé !)

    Ces lumières permettent d'éclairer une salle sombre et non une salle éclairée par le soleil, en pleine journée : la puissance est trop faible.

    Le matériel utilisé (projecteurs à LED, console DMX) est celui disponible en juillet 2009. Ce matériel évolue rapidement; d'autres projecteurs peuvent être mis sur le marché, beaucoup plus intéressants.

    • Les projecteurs LED

      Les projecteurs sont des PAR64 (en référence aux lampes à incandescence) contenant près de 200 LED Rouges, Vertes ou Bleues. Ces LED font 10mm de diamètre. (Des LED plus puissantes existent - 3W chacune - mais elles sont ventilées; le bruit de la ventilation interdit leur usage lors de nos concerts)

      La puissance d'un tel projecteur est équivalente à un projecteur classique de 150 à 200 W. Mais la puissance de chaque ensemble de LED (R - V - B) peut être réglée pour obtenir une lumière d'une couleur choisie, que ce soit un blanc (plus ou moins chaud, selon le concert) ou une couleur vive (pour le Jazz, par exemple).

      Par rapport aux projecteurs classiques où la source lumineuse est ponctuelle (un filament incandescent), ces projecteurs créent une lumière moins 'ferme', où les ombres sont moins marquées.

      En ce qui concerne les choristes, cette lumière ne chauffe pas (même les choristes situés sous un projecteur). Après le concert, les lanternes peuvent être démontées immédiatement, car elle n'ont pas chauffé.

      Et... les 16 projecteurs dont nous disposons consomment environ 500W de puissance électrique.

      Ces projecteurs sont numérotés (par paires 1A/1B à 8A/8B) et programmés. Il n'y a pas lieu de modifier leur paramètrage. Leur manuel est accessible ici (simplifié) ou ici (original).

      Chacun de ces projecteurs dispose ainsi de son unité de commande DMX. Si des projecteurs classiques devaient être utilisés, un dimmer (variateur de puissance) 4 voies est disponible. Leur manuel simplifié accessible ici (simplifié) ou ici (original).

      La technologie des lampes LED évolue rapidement...

    • Les commandes par une console DMX

      Chacun de ces projecteurs peut être piloté quant à la puissance de chacune de ses couleurs (R - V - B).

      Une console commande l'ensemble; de cette console, sort un câble (appelé câble DMX, ou bus DMX), connecté au premier appareil. Ce premier appareil est relié au suivant etc...

      Bref, un seul câble DMX relie tous les projecteurs. Pour simplifier le montage, il existe des splitters qui sont en quelque sorte des multiprises DMX : quatre câbles DMX supplémentaires peuvent se brancher sur un splitter 4 voies. Comme, nous le verrons ensuite, nous disposons de 4 pieds recevant des projecteurs, un câble peut arriver sur chacun des pieds.

      Les consoles DMX ont été construite pour piloter des projecteurs classiques : il suffit de commander la puissance de la lampe. Ici, il faut piloter à la fois la puissance et la couleur, ce qui change tout.

      Nous disposons d'une console - assez économique - permettant le pilotage facile de 12 projecteurs complexes. Cette console permet la mise en mémoire de scènes, mais ne permet pas normalement l'enchaînement progressif (fading) de deux scènes.

      Avec les lanternes PAR64 LED 10MM dont nous disposons, il est facile de définir une configuration d'éclairage, et de faire varier globalement sa puissance.

      On peut ainsi éclairer un concert statiquement :

      • avant le concert, faible éclairage
      • à l'arrivée des choristes, demi puissance (éteindre la salle)
      • à l'arrivée du chef, éclairage normal.

      Le manuel de cette console DMX est accessible ici. Son usage, dans le cadre des concerts Villains est accessible ici.

    • Transport et installation

      L'ensemble du matériel d'éclairage (dont la liste accessible ici) est contenu dans 4 caisses de 2m x 25cm x 18cm, 4 caisses de 1m x 25cm x 40cm, deux sacs et une housse.

      Pour des salles de petite taille, l'ensemble de ce matériel n'est pas nécessaire.

      Pour un concert avec la chorale classique, l'installation dépend évidement de la configuraion du lieu. Globalement, nous prévoyons :

      • deux pieds (3.80 m) situés dans la salle (sur les côtés) pour éclairer les choristes (voir leur manuel). Chacun de ces pieds peut recevoir jusqu'à 4 lanternes.
      • deux pieds (3.80 m) situés derrière les choristes (presque au-dessus d'eux) pour éclairer leurs partitions. Chacun de ces pieds peut recevoir jusqu'à 4 lanternes.
      • Si nécessaire, un ou deux pieds légers (3.20 m) pour compléter cet éclairage.

      Remarque : les lanternes sont numérotées de 1 à 12 et 9A à 12A : la console dont nous disposons permet de piloter assez facilement 12 lanternes seulement : les lanternes 9A 10A 11A et 12A sont programmées à l'identique des lanternes 9 10 11 et 12 : Elles éclairent de la même façon.

    Voici le processus d'installation de ces lumières. Si vous souhaitez participer à l'installation, lisez (et relisez) ce texte court. Il est complété après chaque concert... Nous attendons aussi vos remarques.

    Pour un concert dans une petite salle, sans partitions, les pieds légers peuvent peut-être être suffisants.

    Il nous faut apprendre comment éclairer nos concerts.

    Pour mémoire, la fabrication de nos caisses (pour les pieds, les lanternes).

 [Haut de page] [Pour impression]

 

Le son

     

    Les Villains comprennent différents groupes, dont une chorale classique de 100 choristes, un groupe de Jazz.

    Dans ces deux cas, nous avons besoin d'amplifier (au moins) le son du piano (piano de scène sans amplification). La sono du groupe baroque, du groupe d'ados ne demande pas un équipement tel que celui qui est décrit ci-après.

    • Il faut que le public entende ce piano, juste au bon niveau.
    • Il faut que les choristes entendent ce piano, juste au bon niveau;
    • Il faut que le pianiste puiss'e s'entendre, juste au bon niveau.

    Nous avons opté pour des enceintes "Full range Actives".

    • Pour le public, deux enceintes RCF ART 310A sur pied König & Meyer 21436
    • Pour les choristes, des retours M12-4 PLUS de db Technologies posées au sol.
    • Pour le pianiste, un retour The Box MA8/2 CL, également posé au sol.

    Les puissances vis à vis des sonorisations de spectacles sont des petites puissances ; les enceintes sont de 300W ou de 70W (retour piano). Ne cherchez pas à comparer avec votre chaîne hifi domestique, les distances d'écoute ne sont pas les mêmes...

    Pour terminer, une console de mixage Soundcraft EPM6, à deux sorties auxiliaires (retours piano et choristes).

    Pour simplifier le montage,

    • les enceintes full range se composent d'une seule unité, sans caisson de basses, qu'il faut installer et amplifier séparément.
    • les enceintes actives se branchent directement sur la table de mixage (pas d'amplis séparés car ils se trouvent dans les enceintes).
    • Les câbles de connexion peuvent être prolongées jusqu'à 30m (ou plus si nécessaire, mais nous ne disposons que de 100m de câble son)
    • Comme pour la lumière, uniformisation du câblage, repères de couleur.

    La puissance consommée par cet ensemble peut théoriquement atteindre 2kW électriques, mais il s'agit dans ce cas d'une salle peu réverbérante, de grande taille (vis à vis de nos concerts), une grande scène, le grand groupe . Dans une église, la puissance électrique réellement consommée est beaucoup plus faible (du fait de la réverbération de l'église).

    La supervision du son demande une formation minimale à l'activité d'ingénieur du son. On trouve de la littérature à ce sujet, on peut participer à une installation etc... Une sonorisation ne s'improvise pas.

    Voici le processus d'installation de la sono. Si vous souhaitez participer à l'installation, lisez (et relisez) ce texte court. Il est complété après chaque concert... Nous attendons aussi vos remarques.

    Une introduction aux problèmes spécifiques de la sono : notions de base et leur application Si vous souhaitez participer à l'installation, lisez (et relisez) ces textes courts. Il sont complétés après chaque concert... Nous attendons aussi vos remarques.

 [Haut de page] [Pour impression]


www.villains-massy.org
Pour nous joindre
Mise à jour 2017-08-14
© Les Villains de Massy - 2017